Une galaxie lointaine

Sortir un telescope le 26 juin, c’est un peu comme sortir en maillot le 15 décembre, autour du solstice d’été la nuit tarde à tomber et le ciel reste lumineux car le soleil descend moins sous l’horizon

Ce soir le ciel était clair mais le fond était très lumineux, les objets ont du mal à ressortir

Et pourtant je n’avais jamais observé aussi loin, NGC5389, NGC5379 et NGC5376 forment un groupe de galaxies distant de 87 millions d’années-lumière … on devine même un objet diffus vers le centre de la photo

NGC5389 : galaxie spirale magnitude 12
NGC5906, galaxie spirale vue par la tranche
distance : 42 millions d’années-lumière
magnitude : 11,1
NGC5963, la tache ronde à gauche est une galaxie spirale
distance : 37 millions d’années-lumière
magnitude : 12,3
NGC5965, la galaxie spirale vue par la tranche à droite
distance : 159 millions d’années-lumière, nouveau record pour moi
magnitude : 11,9

Mise au point

La mise au point pour la photo est assez fastidieuse, il faut viser une étoile brillante, qui apparait sous la forme d’un disque lumineux.
La mise au point se fait via une molette, tout l’instrument vibre et il faut attendre la stabilisation pour voir si le disque lumineux s’est affiné ou non.
J’ai trouvé un nouvel outil pour la mise au point, le masque de Bahtinov. Le modèle 3D se trouve facilement sur le net, et merci à Sylvain pour l’impression 3D

et voila ! le masque est devant le telescope
Avec le masque, l’étoile n’est plus un disque, elle est entourée de 3 traits. Je ne sais pas l’expliquer mais pour faire la mise au point il faut arriver à la figure symétrique droite ci-dessous.
Un peu trop à droite, un peu trop à gauche, puis centré, c’est mis au point !

La Lune

Quand la Lune est entre le Premier Quartier et le Dernier Quartier, le ciel profond s’efface. Les planètes restent observables, mais en ce mois de juin, Mars se couche tôt, Jupiter et Saturne se lèvent tard.

La Lune au bout du tube
L’image est pleine de reliefs à la limite ombre-lumière

Promenade en C8

J’ai repris des cibles identiques, toujours le choix du moment au zénith. La nouvelle monture permet des poses longues grâce au guidage automatique. Mais les étoiles sont un peu allongées, je dois trouver les bons réglages.

Encore M51, deja vue le 9 mai à travers la lunette 80mm, ici avec le C8 F6.3
Et M101, deja vue aussi
Une cible moins connue, M106
Petite explication pour la tache sur la gauche :

Au zenith du mois de mai

En attendant d’avoir une monture suffisamment performante pour porter le C8, je continue d’utiliser la lunette de 80mm

Toujours dans les galaxies de la Grande Ourse : M101
distance : 23 millions d’années-lumière
magnitude : 7,9

Meme une grande galaxie comme M101 est un peu perdue dans le grand champ de la lunette, je vise un groupe :

M65, M66 et une voisine NGC3628
voir la carte ci-dessous :
M65 est une galaxie spirale
distance : 35 millions d’années-lumière
magnitude : 9,3
M66 est une galaxie spirale
distance : 35 millions d’années-lumière
magnitude : 8,9
NGC3628 est une galaxie spirale vue par la tranche
distance : 35 millions d’années-lumière
magnitude : 9,5

Faut-il se débarasser du C8 ? (toujours M51)

Le C8 était complètement déréglé, un test sur le ciel pour en être sûr. Ensuite je commencerai à regarder les catalogues pour me racheter un télescope.

Une pose rapide sur M51 donne pourtant un resultat correct
J’ai limité la pose à 1 minute, à 2000mm de focale les étoiles bougent au moindre défaut de suivi

A confirmer, pour le moment je garde le C8.

M51 Whirlpool Galaxy

Ou galaxie du tourbillon, ou galaxie des Chiens de Chasse. Comme j’observe sous un ciel citadin, je vise des cibles au zenith. Au mois de mai, M51 est bien située.

L’oeil à l’oculaire, on ne voit rien, mais après 15 minutes de pose la caméra livre une belle galaxie
M51 est évidemment une galaxie spirale, en interaction
distance 27 millions d’années-lumière
magnitude 8.4

La reprise sur M81 et M82

Je n’avais pas déballé le matériel depuis des années :

La petite lunette de 80mm
le telescope C8 de 200mm complètement dereglé

Un 1er résultat sur le couple M81 (à gauche) M82 (à droite), avec la lunette 80mm
M81 est une galaxie spirale
distance : 12 millions d’années-lumière
magnitude : 7 (invisible à l’oeil nu)
M82 est aussi une galaxie spirale
distance : 13 millions d’années-lumière
magnitude : 8,6
Puis un plongeon vers M82 avec le C8, agrandissement x4